Afficher tous les 4 résultats

10Mar

Artemisia Gentileschi et l’émergence des femmes artistes

10 mars 2021
10,00 

DE LA RENAISSANCE À L’ÉPOQUE MODERNE :
GRANDEURS ET MISÈRES DE LA PEINTURE DE FEMME

Artemisia Gentileschi et l’émergence des femmes artistes

Conférence de Serge Legat

Si peu de témoignages nous sont parvenus de l’époque antique au Moyen Âge, en revanche, les femmes connues pour leur érudition sont nombreuses. Dans les couvents, certaines religieuses sont associées à l’exécution des manuscrits et des enluminures. Au XVe siècle, Christine de Pisan, dans « La Cité des Dames », mentionne beaucoup de femmes peintres. Sous l’influence de l’Humanisme, à l’époque de la Renaissance, l’homme et la femme bénéficient de la nouvelle importance accordée à la vie en société.
Bologne est la ville de la Renaissance où l’on trouve le plus de femmes artistes, mais c’est Artemisia Gentileschi qui devient le symbole de cette nouvelle reconnaissance de la place des femmes dans le monde de la peinture.

17Mar

Rosalba Carriera

17 mars 2021
10,00 

DE LA RENAISSANCE À L’ÉPOQUE MODERNE :
GRANDEURS ET MISÈRES DE LA PEINTURE DE FEMME

Rosalba Carriera et le triomphe des femmes artistes au XVIIIe siècle

Conférence de Serge Legat

A l’époque baroque, les femmes restent cantonnées, en peinture, au traitement du portrait et de la nature morte. Elles ne peuvent prétendre à la peinture d’histoire, faute de formation académique. Se pose également le problème de l’étude du nu, jugé inconcevable et inconvenant pour une femme. Malgré tout, Judith Leyster s’impose en Hollande, Elisabetta Sirani en Italie et Louise Moillon en France.
Au XVIIIe siècle, la place des femmes peintres au coeur d’un monde d’hommes change radicalement. Les académies s’ouvrent aux femmes et certaines d’entre elles dirigent des ateliers. La vénitienne Rosalba Carriera devient une portraitiste admirée et la grande spécialiste de l’art du pastel. Sa réputation est exceptionnelle et ses nombreux voyages lui valent une célébrité internationale.

24Mar

De Vigée Le Brun à Rosa Bonheur

24 mars 2021
10,00 

DE LA RENAISSANCE À L’ÉPOQUE MODERNE :
GRANDEURS ET MISÈRES DE LA PEINTURE DE FEMME

D’Elisabeth Vigée-Lebrun à Rosa Bonheur, du XVIIIe au XIXe

Conférence de Serge Legat

Les frères Goncourt ont écrit : « La femme est le principe de gouvernement, la raison qui dirige et la voix qui commande le XVIIIe siècle ».
En peinture, trois femmes dominent la scène artistique : Rosalba Carriera, Angelica Kauffmann et Elisabeth-Louise Vigée-Lebrun. Beaucoup d’autres tiennent une belle place : la remarquable Adélaïde Labille-Guiard ou encore Marguerite Gérard.
La Révolution Française arrête temporairement cette évolution : « Les femmes régnaient souveraines, et puis la Révolution leur a enlevé le trône » (Madame Vigée-Lebrun).
Au XIXe siècle, s’accroît nettement le nombre de femmes artistes. Rosa Bonheur est la parfaite incarnation de ce nouveau rôle des femmes.

31Mar

Les femmes peintres de nos jours

31 mars 2021
10,00 

DE LA RENAISSANCE À L’ÉPOQUE MODERNE :
GRANDEURS ET MISÈRES DE LA PEINTURE DE FEMME

Les femmes peintres à l’époque moderne

Conférence de Serge Legat

En 1897, l’École des Beaux-arts de Paris accepte enfin les femmes en son sein.
Berthe Morisot, Eva Gonzales et Mary Cassatt avaient au préalable trouvé leur place parmi les peintres impressionnistes et l’avant-garde parisienne. Issues de la bourgeoisie, elles ont bravé les règles et les diktats de leur milieu et affirmé la modernité et l’originalité de leur style.
Le XXe siècle s’est nettement féminisé : de Suzanne Valadon à Marie Laurencin, de Frida Kahlo à Vieira da Silva, on ne compte plus les talents féminins de l’art pictural !
La femme artiste est aujourd’hui reconnue mais ce fut une longue bataille. Gageons et espérons que cette victoire est et sera définitive !